La Régional 1 était bien au rdv, mais c’était sans compter sur le portier Trélissacois Nsupu. Le pensionnaire de N2 s’en est donc sorti aux forceps au terme d’une séance de Penalty insoutenable. Après une première période très solide défensivement avec la présence des petits jeunes Laurent et siffert, les écureuils ont réalisé une seconde période encore plus héroïque.

Des occasions plus franches notamment grâce à leur duo d’attaque Mbaye-Cessy qui a causé des misères à la défense visiteuse. À la 59 éme minutes Cessy réalisait un double contact en laissant sur place Marie, mais en venant se heurter sur Nsupu. MBaye mettait sur orbite Cessy à la 69ème minutes, mais Nsupu à encore refroidi tout le stade d’une parade exceptionnelle. Par la suite Arlac se montrait oppressant et rafa lorsque rafa était à deux doit de faire trembler le montant à la 77ème minute.

Quant à eux, Trélissac est dangereux que lors des 10 dernières minutes, après l’expulsion de barbe ( 85ème ).

La préparation de la séance de tir au but fut tendue lorsque le guide Arlacais Verges, se présentait face à l'arbitre pour lui toucher deux mots. Celui-ci n'appréciait et sortit un nouveau carton rouge. Ce n’est donc pas forcément l’équipe la plus dominatrice qui franchit l’obstacle.

Nous l’avons appris à nos dépens. La coupe de France ne fait pas de sentiment !

La réaction du coach Antoine Verges

Je trouve que nous avons répondu présent au sein de ce match. L'objectif était de ne pas rendre la tâche facile à notre adversaire je pense que nous avons rempli notre mission même si nous pouvons avoir des regrets en fin de match car nous aurions pu marquer le but au vu des nombreuses situations et de belles occasions dans le dernier quart d'heure. Les joueurs étaient triste abattu cela prouve qu'ils étaient beaucoup investi dans cette compétition et dans ce match. Maintenant il faut se concentrer uniquement sur le chanmpionnat qui resera notre seul objectif pour cette fon de saison.

Crédit photo Regis Hazenfus

Voir l'équipe